BOURSES D'EXCELLENCE POUR LA RELÈVE ENTREPRENEURIALE FÉMININE

Les Bourses d’excellence pour la relève entrepreneuriale féminine de la Fondation J. Armand Bombardier ont été conçues dans le but de promouvoir le rôle des femmes en tant qu’actrices du développement économique et communautaire dans différents secteurs d’activités et de reconnaître l’excellence de projets menés par des femmes dans ces secteurs.

La Fondation J. Armand Bombardier est heureuse d’annoncer les lauréates de la deuxième édition des bourses.

  • La Bourse Janine Bombardier pour le secteur culturel et créatif a été décernée à Marie Delannoy du Cartel, entreprise spécialisée dans le domaine de la mode et de la création textile, dont le but est de démocratiser l’art à travers le vêtement. 

  • La Bourse Claire Beaudoin pour le secteur de la transformation et de la fabrication a été décernée à Érica Lebrun-Gauvin de Mme L’Ovary, jeune entreprise québécoise qui offre des sous-vêtements féminins conçus spécialement pour remplacer les tampons, serviettes sanitaires et protèges-dessous jetables. 

  • La Bourse Huguette Fontaine pour le secteur de l’innovation technologique a été décernée à Ashwaq Al-Hashedi de Invicare, une entreprise de biotechnologie qui a développé une nanotechnologie bidimensionnelle en instance de brevet, dont les propriétés de désinfection des implants dentaires et de cicatrisation osseuse sont scientifiquement prouvées.

bourses_2e_edition_vertical

D’une valeur de 10 000 $ chacune, les bourses reconnaissent annuellement le travail de 3 femmes entrepreneures dont l’organisation a été constituée il y a moins de 5 ans. Créées en l’honneur des fondatrices de la Fondation J. Armand Bombardier qui se sont retirées en 2018, après 53 années d’engagement, les bourses visent les domaines suivants:

  • La Bourse Janine Bombardier s’adresse au domaine culturel et créatif
  • La Bourse Claire Beaudoin s’adresse au domaine de la transformation et fabrication
  • La Bourse Huguette Fontaine s’adresse au domaine de l’innovation technologique

Formulaire d'inscription

Le dépôt de candidatures pour la 2e édition est maintenant terminé.

  • Entreprises privées incorporées : l’entrepreneure doit exercer au moins 50 % du contrôle de l’entreprise (ou plusieurs co-fondatrices détenir une majorité des parts)
  • Entreprises d’économie sociale (OBNL et coopératives) : l’entrepreneure doit être fondatrice ou co-fondatrice
  • L’entreprise est constituée depuis au moins un an, avec un maximum de 5 ans
  • Le siège social de l’entreprise est au Québec
  • L’entrepreneure réside au Québec
  • L’entrepreneure détient le statut de citoyenne canadienne ou résidente permanente
  • Les requérants non libérés d’un jugement de faillite
  • Les projets à caractère discriminatoire
  • Les projets à caractère sexuel, religieux ou politique
  • Les projets ponctuels à caractère événementiel
  • Les projets reliés à la drogue illicite ou récréative
  • Les projets de bars ou de discothèque
  • Les projets étudiants : stages et projets universitaires
  • Les projets de recherche et développement
  • Les travailleurs autonomes
  • Projets dont les principales activités à valeurs ajoutées sont à l’extérieur du Québec

BOURSE JANINE BOMBARDIER

S’adresse aux entrepreneures actives dans le domaine culturel ou créatif.
Secteurs touchés :

  • Architecture
  • Arts de la scène
  • Arts numériques
  • Arts visuels
  • Design
  • Littérature et édition
  • Muséologie
  • Production visuelle et audiovisuelle

BOURSE CLAIRE B. BEAUDOIN

S’adresse aux entrepreneures actives dans le domaine de la transformation et fabrication.
Tous les secteurs sont éligibles


BOURSE HUGUETTE B. FONTAINE

S’adresse aux entrepreneures actives dans le domaine de l’innovation technologique.
Secteurs touchés :

  • Biotechnologie/santé
  • Électronique
  • Génie
  • Intelligence artificielle
  • Robotique
  • Technologie de l’information et des communications

Les critères permettant de mettre en lumière l’excellence des dossiers présentés portent sur :

  • La qualité et solidité du modèle d’affaires
  • La viabilité et cohérence
  • La consolidation / le potentiel de croissance
  • L’ancrage dans la communauté, les partenariats
  • Le caractère distinctif et novateur du projet
  • L’impact social de l’entreprise
  • La démonstration de la valeur ajoutée de la bourse dans le projet

Date limite : le 31 décembre 2020 à minuit

La documentation requise est spécifiée dans le formulaire de candidature auquel vous pouvez annexer tous vos fichiers. 

Nous pourrons également recevoir votre documentation via notre site sécurisé WeTransfer :  

Lancement : 1er octobre 2020
Remise des dossiers : 31 décembre 2020 à minuit
Étude des dossiers : janvier-mars 2021
Annonce des gagnantes : 30 avril 2021
Remise officielle : mai 2021

Puis-je déposer ma candidature si j’ai moins de 18 ans?
Non. Les entrepreneures qui soumettent leur candidature en vue d’obtenir la bourse doivent être âgées de plus de 18 ans au moment de l’évaluation de leur candidature.

Que faire si je réside à l’extérieur du Québec mais que j’ai l’intention d’établir mon entreprise au Québec?
L’entrepreneure qui soumet une candidature pour la bourse doit répondre à tous les critères d’admissibilité.  Elle doit donc résider au Québec et son entreprise doit être basée au Québec au moment de la soumission de sa candidature.

Quelles formes juridiques d’entreprise sont admissibles?
Les entreprises incorporées et les entreprises d’économie sociale (OBNL et coopératives). 

Quelles formes juridiques d’entreprise ne sont pas admissibles?
Entreprise individuelle (travailleur autonome), société en nom collectif (S.E.N.C.), société en commandite (S.E.C.), société en participation, association ou groupement de personnes, fiducie exploitant une entreprise à caractère commercial et syndicat de copropriété, les fondations et les mutuelles d’assurance.

Je suis une femme et mes associés sont des hommes. Mon entreprise est-elle éligible?
Oui. L’entreprise, la coopérative ou l’OBNL doivent compter au moins une fondatrice/associée. C’est elle qui dépose la demande de bourse et qui en sera la récipiendaire, si son dossier est sélectionné. 

Est-ce qu’une filiale, succursale ou division d’une entreprise est admissible?
Pour être admissible, l’entreprise doit figurer au Registraire des entreprises du Québec et détenir un numéro d’entreprise du Québec (NEQ). De plus, elle doit démontrer qu’elle a une activité réelle et génère des revenus et des dépenses.

Je n’ai pas encore obtenu ma résidence permanente. Suis-je éligible?
Non. L’entrepreneure doit être citoyenne canadienne ou détenir sa résidence permanente. 

Est-ce que je dois travailler à temps plein dans mon entreprise pour être admissible à la bourse?
Il n’y a pas de critère d’admissibilité exigeant le travail à temps plein de l’entrepreneure dans l’entreprise. Toutefois, cette dernière doit démontrer sa capacité à mener à bien le projet et à le faire évoluer.

Dois-je avoir fait des ventes pour être admissible? 
Non, mais plus le projet est avancé, plus la perception du risque est réduite.

Mon entreprise a été constituée il y a plus de 5 ans. Suis-je éligible?
Non. L’entreprise doit avoir été constituée il y a 5 ans ou moins. 

Mon entreprise a été constituée il y a moins d’1 an. Suis-je éligible?
Non. L’entreprise doit avoir été constituée il y a au moins un an. 

Quels sont les secteurs d’activité éligibles?
L’information est disponible plus haut. 

Quand puis-je m’attendre à recevoir une réponse?
Au courant du mois de mai. 

Puis-je déposer à nouveau l’an prochain si ma demande a été refusée?
Oui, il est possible de présenter un même dossier plus d’une fois, à condition que les critères d’admissibilité soient respectés.

De quelles façons mon dossier doit-il se démarquer pour être retenu?
Nous regardons les critères suivants:

  • La qualité et solidité du modèle d’affaires
  • La viabilité et la cohérence : consolidation/potentiel de croissance et partenariats
  • Le caractère distinctif et novateur de l’entreprise
  • L’impact social
  • La valeur ajoutée de la bourse pour votre projet

Qui va évaluer mon dossier?
Le premier tri est effectué par l’équipe de la Fondation qui s’assure que le dossier respecte tous les critères. Un comité d’attribution de la bourse composé de 5 personnes analyse les dossiers et émet une recommandation. Ce comité est composé d’experts en gestion financière d’entreprises, d’entrepreneures et de membres des familles des fondatrices. Le conseil d’administration et les fondatrices de la Fondation J. Armand Bombardier, mesdames Janine Bombardier, Claire Beaudoin et Huguette Fontaine, prennent la décision finale.

Quels documents doivent obligatoirement être inclus dans la demande?

  • Le formulaire de candidature
  • Le CV de l’entrepreneure
  • L’organigramme 
  • Vos états financiers vérifiés des 2 dernières années, s’il y a lieu (des missions d’examen sont acceptées)
  • Vos projections financières sur 2 ans, incluant : le budget de caisse trimestriel, un état des résultats, un bilan
  • Optionnel : une capsule vidéo (2mn max.) où vous présentez les grandes lignes de votre plan d’affaires, votre équipe et l’impact anticipé de la bourse. 

Communiquez-vous avec les personnes qui ne sont pas retenues?
Oui, tous les candidats seront informés par courriel du statut de leur demande.

Pourquoi mon projet a-t-il été refusé?
Même si tous les critères d’admissibilité sont respectés, cela ne vous assure pas de l’octroi d’une bourse. Les demandes sont nombreuses et 3 bourses sont octroyées annuellement. 

Quelles autres bourses en entrepreneuriat existent au Québec?
Voici un document où vous trouverez des suggestions de bourses existantes. Cliquez sur les noms des bourses (colonne de gauche) qui vous renverront aux sites web pertinents. 

« Cette bourse d'excellence nous permettra de déployer notre mission éducative qui vise à briser le tabou entourant les menstruations et agir pour la réduction des déchets en investissant dans nos projets à dimension sociale. »
Érica Lebrun-Gauvin , Mme L'Ovary
« La bourse sera utilisée pour l'optimisation du processus de fabrication à grande échelle. Elle nous permettra de transférer notre production du processus semi-automatisé actuel au processus entièrement automatisé, et d'augmenter la durée de conservation de nos produits. »
Ashwaq Al-Hashedi, Invicare
Retour haut de page